Calades

Calade avec la pluie en Cévennes« Les calades sont des aménagements en pierre sèche qui servent au nivellement et au revêtement des sols dans les zones de passage et de fort piétinement « .

Les pierres y sont posées de chant, verticalement, sur la tranche bien appareillées et coincées entre elles de manière à ce qu’elles ne puissent pas être déchaussées. On parle encore de sol debout. C’est ce qui distingue la calade du pavage. Ce type de sol convient particulièrement dans la stabilisation des pentes. Bâtie sans mortier, la calade présente une certaine souplesse. Elle encaisse les chocs, et peut subir de légers mouvements sans être déstructurée. Elle peut se déformer au gré des mouvements du sol ou sous le poids des charges qui y circulent.

Enfin, les calades en pierre sèche freinent le ruissellement de l’eau, tout en en absorbant une partie. Les sols font ainsi office de bassin de rétention, limitant les risques d’inondation. Au-delà de la résistance et de la longévité de ce principe constructif, la calade favorise l’insertion paysagère et la protection de l’environnement. »

calade-creuse-1PENTAX DIGITAL CAMERA

 

 

 

 

Bâti et Savoir-faire en Limousin, partenaire ABPS en 2011 pour une formation calade à Croq, dans la Creuse.