Financement pour les chantiers en pierre sèche

Bien que il est compliqué aujourd’hui de trouver des cofinancements ou autres aides pour la restauration de patrimoine en pierre sèche, quelques pistes existent. Il est toujours intéressant de se rapprocher des élus locaux ou territoriaux, pour voir s’il y a une politique locale liée à la restauration. Des chantiers qui se trouvent dans un zone protégé (Parc national, PNR, UNESCO, Grande Site …) peuvent aussi éventuellement être éligible pour des aides. Certains départements ont aussi un budget alloué à la restauration de patrimoine.

Selon le lieu du chantier, il convient de se rapprocher d’un technicien, d’un agent de développement ou un chargé de mission de l’institution ou organisme concerné.

Certaines organismes ont une politique d’aide bien affichée, qui peuvent inclure des chantiers en pierre sèche sous certaines conditions. par exemple:

Le Fondation de patrimoine

Par les aides que la Fondation du Patrimoine peut apporter, tant aux particuliers qu’aux collectivités qui ont à cœur d’entretenir et sauvegarder leurs bâtiments de caractère et leurs abords, elle s’avère être un soutien actif et dynamique pour la pierre sèche et le développement de la filière.

En 2012, pour la première fois en France, un mur de soutènement en pierre sèche a été labellisé par la fondation de patrimoine et le propriétaire a pu bénéficié d’un crédit d’impôt pour la restauration de son mur. Il s’agit d’un chantier de Marc Dombre, SARL La Flandoneneque, à Saint Germain de Calberte en Cévennes. Depuis la démarche a été transféré dans d’autres départements et plusieurs chantiers ont pu être labellisé.

Pour savoir si son chantier rentre dans les critères de labellisation, il faut interroger le délégué départemental de la Fondation.

https://www.fondation-patrimoine.org/

 

Le Parc national des Cévennes

https://www.cevennes-parcnational.fr