ERASMUS + 2022                ES Cofinanciado por la Unión Europea_POS

Fostering of the Official Trainings, Skilling and Reskilling and the Active Heritage Communication of the Traditional Craftsmanship of Dry Stone walling, knowledge and techniques for the Sustainable Communities

LOGO ERASMUS+ABPS est engagé dans un « small-scale partnership » du programme Erasmus+ avec la nouvelle association de bâtisseurs catalans Gremi des Margers et la ville catalane de Les Preses qui a engagé les consultants de « Blueroom Innovation » pour coordonner ce projet. Le but de ce programme, qui court du 1er janvier au 31 décembre 2022, est de mettre en place des formations professionnelles en Catalogne avec l’objectif de créer une Ecole professionnelle de la pierre sèche en s’appuyant sur l’expérience de la France. Un travail aura lieu sur l’état des lieux de la formation en pierre sèche en Espagne, en France, en Italie et en Grande Bretagne, sur la création d’une « stone bank » pour développer le stockage de la matière première, sur la création d’un référentiel pédagogique adapté et d’une formation d’environs 240 heures.

ABPS participe sur tous ces éléments et manage le suivi qualitatif du programme. Les partenaires catalans visiteront l’Ecole professionnelle de la pierre sèche les 18, 19 et 20 mai pour observer le déroulement d’un parcours qualifiant. Les formateurs ABPS participeront à certains modules de la formation à Les Preses et ABPS coordonnera l’épreuve finale du premier niveau de qualification en octobre.

Ce travail de partenariat pose les premières pierres de fondation pour la création d’un réseau européen de centres de formation spécialisés dans la pierre sèche et de l’harmonisation de la formation professionnelle pour le métier de bâtisseur en pierre sèche. Pour aller plus loin dans ces objectifs, un deuxième programme Erasmus+ (2023-2026), a été déposé en mars 2022, regroupant des partenaires français, espagnols, italiens et belges. Le résultat sera connu en septembre 2022.

Pour plus d’information sur le projet contacter : europenprojects@lespreses.cat

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Cette communication n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.

Logo Interreg VAInterreg_GR_Pierre_seche_CMYK

Les murs en pierre sèche dans la Grande Région : protection, restauration et valorisation d’un patrimoine à haute valeur naturelle et paysagère

En 2017, L’association Artisans Bâtisseurs en Pierres Sèches (ABPS) a été sollicitée par les partenaires d’un projet européen transfrontalier INTERREG (2016-2022), qui regroupe des partenaires de la région Grand Est de la France, de la Belgique et du Luxembourg, suite au désistement du porteur du projet initial du volet « formation » (la FFPPS). ABPS a retravaillé les actions du volet formation professionnelle, tout en gardant en place certaines des actions initialement prévues.

Le projet a démarré en 2016, mais les actions ABPS commenceront seulement après juillet 2018 (suite à l’accord définitif de changement de partenaire par les instances européennes) pour se terminer le 30 juin 2022.

Les partenaires du projet :

  • Le Parc naturel régional de Lorraine (F)
  • Le Parc naturel de la Haute-Sûre-Forêt d’Anlier (B)
  • Le Parc naturel du Mëllerdall (L),
  • Natur&ëmwelt – Fondation Hëllef fir d’Natur (L)
  • L’Agence Wallon du Patrimoine (B)
  • L’association Artisans Bâtisseurs en Pierres Sèches (F)

Les actions du projet concernant l’association ABPS :

  • 3 formations de 5 jours (2018, 2019, 2022) en partenariat avec les collectivités, les OPCA, etc. sur le territoire français dans l’objectif d’initier des stagiaires à la construction d’ouvrages en pierre sèche, dans les règles de l’art et avec comme public cible les maçons, ouvriers du bâtiment, jardiniers-paysagistes, tailleurs de pierre, agents de collectivités locales, agriculteurs, viticulteurs, encadrants d’insertion, formateurs.
  • 1 formation pro – 20 jours (2019) : mise en place de nouvelles actions de formation longue, environ 20 journées (formation de formateurs et Certificat de Qualification Professionnelle à l’issue). Permettre aux stagiaires d’approfondir les techniques de construction d’ouvrages en pierre sèche, dans les règles de l’art. Amener les stagiaires vers la qualification CQP « Ouvrier professionnel en pierre sèche ». Permettre aux stagiaires de développer une base commune concernant leur pratique de formateur. Public cible : les formateurs et les encadrants d’insertion des 3 pays.
  • 1 formation certifiante CQP « Ouvrier professionnel en pierre sèche –72 jours (2021) Une action de formation certifiante à destination des demandeurs d’emploi. Les objectifs sont de faire acquérir aux stagiaires les connaissances théoriques, pratiques et techniques nécessaires pour la construction et la restauration des ouvrages en pierre sèche ; former les stagiaires sur les qualités environnementales, techniques, esthétiques et patrimoniales apportées par le bâti en pierre sèche ; accompagner les stagiaires dans la découverte de la filière pierre sèche et faciliter leur rencontre avec les entreprises spécialisées ; préparer les stagiaires à l’épreuve du Certificat de Qualification Professionnelle « ouvrier professionnel en pierre sèche ». Cette formation pourra permettra également aux formateurs qualifiés des 3 pays de travailler sur une action commune, et aux formateurs moins expérimentés de bénéficier d’accompagnement des formateurs ABPS.
  • Des actions de transfert d’expérience entre les formateurs ABPS, et les formateurs et partenaires français, belges et luxembourgeois. Il s’agit de journées d’échanges techniques et de visites de site, destinées à faire évoluer les compétences, les connaissances et les pratiques professionnelles des uns et des autres

L’équipe de salariés ABPS est mobilisée pour le suivi de ce programme à la hauteur de 80% d’un équivalent temps plein (ETP). Il est nécessaire de monter, de coordonner et de communiquer sur l’ensemble de ces actions dans la région du Grand Est, permettant d’impulser et de soutenir le développement de la filière pierre sèche sur ce territoire.

Un réseau international de professionnels de la pierre sèche

Un travail de coopération avec « The International Terassed Landscapes Alliance » (ITLA)

Un travail de partenariat est en cours de montage en 2017 avec l’ITLA et d’autres organisations internationales pour réaliser des transferts de « bonnes pratiques » concernant la pierre sèche. C’est un projet multi-facettes qui s’appuiera sur des exemples de méthodes innovantes d’agriculture sur terrasse et de valorisation des produits agro-alimentaires, de développement d’une filière professionnelle à travers la formation et la qualification, de la protection des risques environnementaux, d’accès aux terrains abandonnés et de valorisation des régions rurales par le tourisme.

Terraced LandscapesA l’invitation de l’ITLA, des représentants ABPS ont présenté le travail sur le développement de la filière pierre sèche en France lors du troisième colloque international des paysages en terrasses en automne 2016, à Ossola en Italie du Nord. C’était l’occasion pour l’association ABPS de continuer le partenariat engagé avec l’Italie depuis 2011, de rencontrer des nouveaux partenaires et de rejoindre ce mouvement international pour d’échanger sur l’importance de la pierre sèche pour l’avenir. http://www.terracedlandscapes2016.it/en/

Projet LivingStones – Horizon 2020

Canale del Brenta (Valstagna) ItalieCe dense programme intitulé « LivingStones : Regeneration of rural areas through their stone heritage » regroupe de multiples partenaires – dont ABPS – venant d’horizons très riches et différents, même au-delà de l’Europe : Chypre, la Croatie, l’Espagne, l’Italie, la Grèce, le Liban, le Maroc, le Pérou, le Portugal, la Slovénie !  Le projet Horizon 2020comporte 9 volets d’action différents, de l’accès aux terres abandonnées jusqu’à la commercialisation des produits agricoles, en passant par la formation et la professionnalisation. Parmi les 42 projets soumis en première phase en avril 2017, 4 ont été sélectionnés pour la seconde phase en septembre, dont LivingStones. 2 de ces 4 projets vont finalement être choisis pour le programme Horizon2020 (2018-2020), avant la fin de l’année.
Au sein de LivingStones, ABPS a été choisie pour être le « role model

6 juillet 2017 : Un échange avec les représentants de la Turquie

Theater-in-Uzunjaburch-pr-s-de-Silifke-Turquie-Banque-d'imagesLe 6 juillet, à la demande d’un responsable du répertoire national de certifications professionnelles (RNCP), Cathie O’Neill, directrice ABPS, a échangé avec des participants d’une délégation turque en voyage d’étude à Paris, par visioconférence. Le groupe était composé de formateurs, d’experts et de responsables de centre de formation de trois villes de Turquie : Ankara, Eskisehir et Silifke. Ils s’intéressent aux démarches innovantes de formation qui pourront être mises en place dans leurs pays. La pierre sèche est très présente en Turquie, aussi bien dans le monde agricole que dans la sphère de l’habitat, dont certaines constructions ont environ mille ans. La conférence a duré presqu’une heure, les questions étaient multiples et techniques, le sujet a suscité un véritable intérêt des participants du voyage ainsi que de leurs accompagnateurs français.

1er avril 2017  :  Atelier de découverte avec la DSWA en Grande Bretagne pour les apprentis du CFAA Piémont-Pyrénées de Haute-Garonne.

Dry stone wallingLe Centre de Formation d’Apprentis Agricole (CFAA) Piémont-Pyrénées de St Gaudens en Haute-Garonne, a missionné ABPS afin de coordonner un voyage d’étude pour des apprentis en BTS Production Animale, du 26 mars au 9 avril, dans le cadre d’un projet européen Erasmus. ABPS  a choisi de travailler de nouveau avec la région de Cumbria, où la pierre sèche est omniprésente dans le paysage et dans l’agriculture. Chargée de trouver des maîtres de stage et de mettre en place un atelier pierre sèche, Emma Titouah, assistante de projet ABPS, a travaillé à partir du mois de novembre 2016 avec les agriculteurs cumbrians, le Newton Rigg collège et la Dry Stone Walling Association of Great Britain (DSWA) pour organiser ce voyage. Lors de l’atelier le 1er avril à Milnthorpe, les apprentis ont pu rencontrer Andy Loudon, bâtisseur professionnel de la DSWA, et sur le site ils ont démonté puis rebâti un mur pour comprendre la technique. Une très belle expérience !

L’action de partenariat « Leonardo »

Entre 2012 et 2014, l’association ABPS a piloté et coordonné un partenariat européen regroupant des organismes concernés par la pierre sèche en Italie, en Espagne, en Grande-Bretagne et en France. Ce travail a été financé dans le cadre des fonds européens  « Leonardo da Vinci ». Six visites ont eu lieu tout au long de cette action, chez les partenaires des différents pays.

Pays Partenaire
France –          Artisans Bâtisseurs en Pierres Sèches
Great Britain –          The Dry Stone Walling Association of Great Britain
Italie –          Cooperativa Olivicola di Arnasco

–          Parco Naturale delle Alpi Marittime

Espagne –          Asociación andaluza para el fomento y conservación de la piedra seca

Un objectif majeur du projet était de faciliter des rencontres entre bâtisseurs, permettant des échanges techniques et l’initiation d’un réseau européen professionnel. Les ateliers “sharing walling” constituaient un élément de chaque visite, l’opportunité de travailler côte à côte, « d’apprendre en faisant ». Un lexique de termes techniques et pratiques en quatre langues a été élaboré durant ces échanges. Le projet a aussi été utilisé comme un tremplin pour certaines régions. Par ailleurs, des conférences et démonstrations y ont été organisées dans le but de promouvoir la pierre sèche.

La production de cette action de corporation sont disponibles sur le site web qui a été créé pour diffuser les résultats: https://sites.google.com/site/sharingdrystonewalling.

Les partenaires ont missionné un cinéaste pour créer un documentaire sur le thème du métier de bâtisseur en pierre sèche en Europe aujourd’hui. Sous-titré par chaque partenaire, ce documentaire sera projeté dans des conférences, des écoles et des collèges pour promouvoir le métier et encourager les jeunes à se former. Un autre résultat, moins tangible, était la création d’un réseau européen. Certains bâtisseurs ont travaillé ensemble, fourni des coordonnées d’autres bâtisseurs à des clients potentiels, et tissé des relations d’amitié. Trois bâtisseurs étrangers sont venus passer leur qualification en France pour renforcer leurs compétences. L’objectif est de promouvoir la mobilité des professionnels en Europe, par exemple sur des chantiers partagés. Des chantiers de ce type ont eu lieu en 2014 en Grande- Bretagne et en Corse, en 2015 en Espagne.

Pour voir le film Go with dry stone walling – Bâtir en pierre sèche, suivre le lien suivant : https://youtu.be/qNFpZIoj_VQ

 

Enregistrer

Enregistrer