Un réseau international de professionnels de la pierre sèche

6 juillet 2017 : Un échange avec les représentants de la Turquie

Theater-in-Uzunjaburch-pr-s-de-Silifke-Turquie-Banque-d'imagesLe 6 juillet, à la demande d’un responsable du répertoire national de certifications professionnelles (RNCP), Cathie O’Neill, directrice ABPS, a échangé avec des participants d’une délégation turque en voyage d’étude à Paris, par visioconférence. Le groupe était composé de formateurs, d’experts et de responsables de centre de formation de trois villes de Turquie : Ankara, Eskisehir et Silifke. Ils s’intéressent aux démarches innovantes de formation qui pourront être mises en place dans leurs pays. La pierre sèche est très présente en Turquie, aussi bien dans le monde agricole que dans la sphère de l’habitat, dont certaines constructions ont environ mille ans. La conférence a duré presqu’une heure, les questions étaient multiples et techniques, le sujet a suscité un véritable intérêt des participants du voyage ainsi que de leurs accompagnateurs français.

1er avril 2017  :  Atelier de découverte avec la DSWA en Grande Bretagne pour les apprentis du CFAA Piémont-Pyrénées de Haute-Garonne.

Dry stone wallingLe Centre de Formation d’Apprentis Agricole (CFAA) Piémont-Pyrénées de St Gaudens en Haute-Garonne, a missionné ABPS afin de coordonner un voyage d’étude pour des apprentis en BTS Production Animale, du 26 mars au 9 avril, dans le cadre d’un projet européen Erasmus. ABPS  a choisi de travailler de nouveau avec la région de Cumbria, où la pierre sèche est omniprésente dans le paysage et dans l’agriculture. Chargée de trouver des maîtres de stage et de mettre en place un atelier pierre sèche, Emma Titouah, assistante de projet ABPS, a travaillé à partir du mois de novembre 2016 avec les agriculteurs cumbrians, le Newton Rigg collège et la Dry Stone Walling Association of Great Britain (DSWA) pour organiser ce voyage. Lors de l’atelier le 1er avril à Milnthorpe, les apprentis ont pu rencontrer Andy Loudon, bâtisseur professionnel de la DSWA, et sur le site ils ont démonté puis rebâti un mur pour comprendre la technique. Une très belle expérience !

Un travail de coopération avec « The International Terassed Landscapes Alliance » (ITLA)

Un travail de partenariat est en cours de montage en 2017 avec l’ITLA et d’autres organisations internationales pour réaliser des transferts de « bonnes pratiques » concernant la pierre sèche. C’est un projet multi-facettes qui s’appuiera sur des exemples de méthodes innovantes d’agriculture sur terrasse et de valorisation des produits agro-alimentaires, de développement d’une filière professionnelle à travers la formation et la qualification, de la protection des risques environnementaux, d’accès aux terrains abandonnés et de valorisation des régions rurales par le tourisme.

Terraced LandscapesA l’invitation de l’ITLA, des représentants ABPS ont présenté le travail sur le développement de la filière pierre sèche en France lors du troisième colloque international des paysages en terrasses en automne 2016, à Ossola en Italie du Nord. C’était l’occasion pour l’association ABPS de continuer le partenariat engagé avec l’Italie depuis 2011, de rencontrer des nouveaux partenaires et de rejoindre ce mouvement international pour d’échanger sur l’importance de la pierre sèche pour l’avenir. http://www.terracedlandscapes2016.it/en/

Projet LivingStones – Horizon 2020

Canale del Brenta (Valstagna) ItalieCe dense programme intitulé « LivingStones : Regeneration of rural areas through their stone heritage » regroupe de multiples partenaires – dont ABPS – venant d’horizons très riches et différents, même au-delà de l’Europe : Chypre, la Croatie, l’Espagne, l’Italie, la Grèce, le Liban, le Maroc, le Pérou, le Portugal, la Slovénie !  Le projet Horizon 2020comporte 9 volets d’action différents, de l’accès aux terres abandonnées jusqu’à la commercialisation des produits agricoles, en passant par la formation et la professionnalisation. Parmi les 42 projets soumis en première phase en avril 2017, 4 ont été sélectionnés pour la seconde phase en septembre, dont LivingStones. 2 de ces 4 projets vont finalement être choisis pour le programme Horizon2020 (2018-2020), avant la fin de l’année.
Au sein de LivingStones, ABPS a été choisie pour être le « role model » concernant la professionnalisation de la technique pierre sèche traditionnelle. Il s’agira entre autre d’échanger sur les systèmes de formation et de qualification, en transférant l’expérience déjà acquise. Les territoires de « transfert » seront l’Italie et l’Espagne (Majorque). A l’échelle de l’Europe, ce projet pourrait permettre une valorisation du patrimoine pierre sèche, la création d’un réseau européen de centres de formation professionnelle et un dynamisme international pour l’École professionnelle de la pierre sèche.

L’action de partenariat « Leonardo »

Entre 2012 et 2014, l’association ABPS a piloté et coordonné un partenariat européen regroupant des organismes concernés par la pierre sèche en Italie, en Espagne, en Grande-Bretagne et en France. Ce travail a été financé dans le cadre des fonds européens  « Leonardo da Vinci ». Six visites ont eu lieu tout au long de cette action, chez les partenaires des différents pays.

Pays Partenaire
France –          Artisans Bâtisseurs en Pierres Sèches
Great Britain –          The Dry Stone Walling Association of Great Britain
Italie –          Cooperativa Olivicola di Arnasco

–          Parco Naturale delle Alpi Marittime

Espagne –          Asociación andaluza para el fomento y conservación de la piedra seca

Un objectif majeur du projet était de faciliter des rencontres entre bâtisseurs, permettant des échanges techniques et l’initiation d’un réseau européen professionnel. Les ateliers “sharing walling” constituaient un élément de chaque visite, l’opportunité de travailler côte à côte, « d’apprendre en faisant ». Un lexique de termes techniques et pratiques en quatre langues a été élaboré durant ces échanges. Le projet a aussi été utilisé comme un tremplin pour certaines régions. Par ailleurs, des conférences et démonstrations y ont été organisées dans le but de promouvoir la pierre sèche.

La production de cette action de corporation sont disponibles sur le site web qui a été créé pour diffuser les résultats: https://sites.google.com/site/sharingdrystonewalling.

Les partenaires ont missionné un cinéaste pour créer un documentaire sur le thème du métier de bâtisseur en pierre sèche en Europe aujourd’hui. Sous-titré par chaque partenaire, ce documentaire sera projeté dans des conférences, des écoles et des collèges pour promouvoir le métier et encourager les jeunes à se former. Un autre résultat, moins tangible, était la création d’un réseau européen. Certains bâtisseurs ont travaillé ensemble, fourni des coordonnées d’autres bâtisseurs à des clients potentiels, et tissé des relations d’amitié. Trois bâtisseurs étrangers sont venus passer leur qualification en France pour renforcer leurs compétences. L’objectif est de promouvoir la mobilité des professionnels en Europe, par exemple sur des chantiers partagés. Des chantiers de ce type ont eu lieu en 2014 en Grande- Bretagne et en Corse, en 2015 en Espagne.

Pour voir le film Go with dry stone walling – Bâtir en pierre sèche, suivre le lien suivant : https://youtu.be/qNFpZIoj_VQ

 

Enregistrer

Enregistrer