Qualification

La création d’un système de qualification français participe à la reconnaissance du métier et à la structuration de la filière « pierre sèche ». Les professionnels se qualifient pour promouvoir leurs compétences, dans un marché en évolution. Les donneurs d’ordres et prescripteurs commencent à s’appuyer sur ces qualifications dans l’élaboration de leurs cahiers de charges. C’est un garantie qui favorise le développement du marché de la pierre sèche, surtout le marché public.

Il existe aujourd’hui deux qualifications « pierre sèche » reconnues au niveau national par la filière du bâtiment et des travaux publics. Ces qualifications ont été élaborée par des bâtisseurs professionnels du Languedoc-Roussillon, de l’Auvergne et de PACA, au sein de la commission « Formation et Qualification » ABPS, en partenariat avec la Fédération Française du Bâtiment du Gard.

ouvrages-depreuve-cqp-n3La plus récente, le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Niveau 3 « Compagnon professionnel en pierre sèche » a été homologué par les Commissions Paritaires Nationales de l’Emploi conjointes du Bâtiment et des Travaux Publics (CPNE BTP) le mardi 7 octobre 2014 à Paris. Ce deuxième niveau de qualification est la suite du CQP niveau 2 « Ouvrier professionnel en pierre sèche », qui a été lui-même renouvelé pour 5 ans le 3 décembre 2013. Le CQP niveau 3 s’adresse aux bâtisseurs confirmés, ayant déjà le niveau 2.

Le travail d’ingénierie pour ces deux niveaux a été financé en majorité par la région Languedoc-Roussillon, le Fonds Social Européen (FSE) et l’association ABPS avec une participation ponctuelle de certaines autres structures concernant le CQP N2 (voir « ingénierie et calendrier des travaux » ci-dessous). C’est  l’association ABPS qui a la charge au niveau national de coordonner les épreuves des CQP « pierre sèche », niveaux 2 et 3, compétence accordée par la Fédération Française du Bâtiment. ABPS a également élaboré des référentiels de formation pour les deux niveaux. Ces actions de formation sont financées par la région Occitanie dans le cadre de la formation professionnelle et se déroule tous les ans à l’Ecole professionnelle de la pierre sèche en Cévennes. C’est un système qui commence à essaimer sur le territoire français (Haute-Marne, Alpes de Hautes Provence, Creuse, Corse …). L’association ABPS accompagne sur demande des centres souhaitant mettre en place cette formation, par transfert d’expérience, et met en place le jury final.

En pdf téléchargeable, le processus de création, d’ingénierie et de financement de ce système de qualification national : ingenierie-et-calendrier-des-travaux-n2-n3-2016