Conférences

5 avril 2018 : Participation à un colloque sur le thème « Architecture, paysage et identités des territoires ruraux » à Paris

Conférence Paris Habitat et territoireL’Association Nationale des Nouvelles Ruralités (ANNR), avec le concours du Commissariat Général à l’Egalite des Territoires (CGET) a organisé le 5 avril à Paris un colloque sur l’architecture le paysage et les identités des territoirs ruraux. Il s’est déroulé au Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) à Paris. L’idée était de croiser les expériences, les témoignages et les projets entre paysagistes, architectes, acteurs économiques, universitaires et grands élus.
L’ANNR agit comme un levier et une force de proposition pour interpeler et informer les membres du gouvernement concerné par les territoires ruraux et leur développement.

Cathie O’Neill a été invitée à cette journée afin de présenter le travail que mène ABPS pour le développement de la filière pierre sèche en France, ainsi que le programme LAUBAMAC. La journée était riche en rencontre et échanges, avec la perspective de nouveaux partenariats.

Visionner l’interview ici.

22 et 23 mars 2018 : les Journées Nationales de la Maçonnerie (JNM) à Marne-la-Vallée (77420)

Les 22 et 23 mars 2018 a eu lieu la deuxième édition des JNM, après celle de 2015, dans les locaux de l’IFSTTAR (Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux à Paris). Organisées par un comité scientifique et coordonnées par Anne-Sophie Colas de l’IFSTTAR, elles ont regroupé plus de 150 participants venant de plusieurs pays : des scientifiques, des architectes, bureaux d’études et autres prescripteurs (services départementaux), des associations spécialisées…

Cathie O’Neill, directrice ABPS, accompagnée de Marc Dombre, vice-président, Sébastien Clot, membre professionnel de l’Ardèche et Sylvain Olivier, délégué départemental de l’Hérault, ont participé à ces deux journées. Le contenu était dense et intéressant, avec des interventions techniques et scientifiques qui se sont enchainées, suivies par des débats avec la salle et des tables rondes.

Cathie O’Neill a présenté les objectifs du programme LAUBAMAC – Consolider et développer les filières des lauziers et des bâtisseurs en pierre sèche du Massif central -, les 14 actions qui le composent, portées par sept partenaires, et les premiers résultats (mise en réseau des professionnels, meilleure connaissance des marchés de la lauze et de la pierre sèche, indications scientifiques sur la résistance de la lauze calcaire, sensibilisation des futurs partenaires envers ces techniques spécialisées….).
Elle a également fait une intervention approfondi sur le dispositif retour d’expérience des murs en pierre sèche dans le cadre des règles professionnelles demandé par l’Agence Qualité Construction (AQC), avec la présentation de quatre chantiers de référence.

8 mars 2018 : Visite de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Montpellier (ENSAM) à l’Espinas

Les étudiants en visite à Cortès26 étudiants de l’ENSAM et leur professeur sont venus à l’Espinas le 8 mars afin de découvrir la technique pierre sèche et le territoire.  En voyage d’étude, ils ont travaillé sur la thématique de la désertification des centres bourgs à Ispagnac, Saint Martin de Lansuscle et Barre des Cévennes, avant de se rendre à l’Espinas pour une visite technique et pour comprendre le contexte économique de la filière pierre sèche. Accompagné par et le délégué ABF (Architecte des bâtiments de France) pour la Lozère ainsi qu’une journaliste (revue Diagonale), les futurs architectes ont apprécié la découverte de cette technique. Cathie O’Neill – directrice ABPS – et Marc Dombre – membre fondateur et vice-président – ont présenté l’association, le travail sur la filière et le patrimoine pierre sèche des Cévennes. Emma Titouah, assistante de projet ABPS, les a ensuite conduits sur un site spectaculaire dans un hameau privé, où la pierre sèche contemporaine est omniprésente. Durant l’après-midi, ils ont pu passer à l’action, en maniant les outils et les pierres aux côtés de Marc et de Bruno Durand. Une belle journée d’échanges…

21 septembre 2017 : 65 personnes de l’Office national des forêts (ONF) en visite à l’Espinas

ONFDans le cadre d’une journée organisée par le comité d’entreprise de l’Office National des Forêts (ONF), 65 salariés de l’ONF  Lozère sont venus visiter le site de l’Espinas. Après le déjeuner au Bistrot relais, Cathie O’Neill et Emma Titouah les ont accueillis à l’Ecole professionnelle de la pierre sèche. Ils ont pu découvrir le sentier d’interprétation, l’atelier, ainsi que la plateforme de recherche nationale sur la résistance des murs de soutènement en pierre sèche. Les agents ONF et salariés des chantiers d’insertion sont souvent confrontés par les anciens murs de terrasses au sein des plantations – cette journée aura permi de sensibiliser le personnel ONF sur le rôle de la pierre sèche et la nécessité de sauvegarder les murs.

20 septembre 2017 : École de la nature et du paysage de Blois à l’Ecole professionnelle de la pierre sèche

Ecole de la nature et du paysage BloisLe 20 septembre 2017, pour la quatrième année consécutive, une classe de deuxième année de l’École de la nature et du paysage de Blois (41) est venue à l’Espinas, pour découvrir l’Association ABPS et l’École professionnelle de la pierre sèche. Les 24 jeunes et leurs 3 professeurs ont été accueillis par Emma Titouah, assistante de projet ABPS, et Roland Mousquès, l’un des membres fondateurs de l’Association. Sous un soleil radieux, les étudiants ont découvert le site de l’Espinas, la technique de construction en pierre sèche en bâtissant eux-mêmes une voûte à l’atelier, les actions que mène ABPS… Ils ont par ailleurs pu échanger avec les stagiaires alors en formation d’initiation ce jour-là, et les deux formateurs ABPS.

16 septembre 2017 : Invitation à l’inauguration de Maison Rouge, le Musée des vallées cévenoles à Saint Jean du Gard

filature ensembleMaison Rouge, le musée des vallées cévenoles, a été inaugurée le 16 septembre 2017, pendant les journées européennes du patrimoine. Il s’agit d’une magnifique ancienne filature de soie, transformée en un grand lieu culturel. Sont mis en lumière la vie quotidienne traditionnelle des cévenols, de la construction des terrasses et des paysages aux aménagements hydrauliques, les activités de production agricole et d’élevage, le châtaignier, l’artisanat, la vie domestique de l’époque, avec des reconstitutions d’intérieurs… Une multitude d’objets y sont exposés, notamment ceux issus de l’impressionnante collection de Daniel Travier, le fondateur du musée. Ainsi, en présence de nombreux élus du Gard et de la région Occitanie, et de Max Roustan, président d’Alès Agglomération, Marc Dombre et Cathie O’Neill ont pu découvrir ce lieu unique où la pierre sèche est mise à l’honneur.

29 juin 2017 : OFF du développement durable – 4ème édition

OFF du développemet durableDans le cadre des rencontres du développement durable à Montpellier, le membre ABPS Sylvain Olivier, délégué territorial de l’Hérault, a participé à une conférence sur les techniques frugales, dont l’objectif est de réduire les prélèvements de ressources épuisables, en particulier les matières premières fossiles à l’origine de nombreux produits du bâtiment.
Cette conférence mettait à l’honneur le bioclimatisme et l’optimisation des ressources dans les systèmes constructifs.
Sylvain a présenté les avantages de la technique de construction en pierre sèche, qui n’utilise aucun liant, et qui participe donc à la préservation des ressources qui s’épuisent (ex : le sable). Par ailleurs, il a évoqué les actions de l’Association ABPS, qui œuvre pour le développement de la filière pierre sèche en France et en Europe.

21 juin 2017 : Inauguration du théâtre de verdure à Chamborigaud (30)

Théâtre de verdure ChamborigaudLe Maire de Chamborigaud, Émile Corbier, a inauguré le théâtre de verdure le 21 juin 2017. Douze salariés de l’Association FAIRE, qui œuvre pour l’insertion et le retour à l’emploi via les constructions en pierres sèches, ont bâti et rebâti les murs de l’esplanade, et érigé ce bel amphithéâtre. Pierre Sorais, technicien de FAIRE, a présenté un panorama de l’histoire de cette place, en montrant l’évolution remarquable sur quelques années. Il a également cité la charte de partenariat que FAIRE et ABPS ont construite ensemble, qui définit notamment les chantiers qui pourraient être réalisés par des équipes en parcours d’insertion et ceux qui devraient être réalisés par les entreprises spécialisées. Emma Titouah, assistante de projet ABPS, était présente pour représenter l’Association, car ABPS est également intervenue à plusieurs reprises pour mener des formations sur ce site, au cours de la formation qualifiante CQP N2 et avec des stagiaires pour un module de formation professionnelle. Voir la Charte ici

24 novembre 2016 : Participation au Forum « Biodiversité et Économie » du Ministère de l’Environnement à l’Hôtel Roquelaure, Paris.

Forum biodiversité et économie, ParisBarbara Pompili, Secrétaire d’Etat chargée de la Biodiversité a ouvert le Forum national « Biodiversité et économie – Vers une économie engagée pour la biodiversité » qui s’est déroulé les 24 et 25 novembre 2016 à Paris.

Le Ministère de l’environnement a demandé à l’association ABPS d’intervenir pour l’atelier « Acteurs économiques, acteurs de la biodiversité et projets de territoire ». Cathie O’Neill,  a présenté la genèse de l’association, le développement de la filière pierre sèche ainsi que le fonctionnement du réseau de bâtisseurs professionnels ABPS. En outre, il a également été demandé à l’association d’expliquer le rôle du Parc national des Cévennes, qui accompagne cette dynamique sur son territoire. Marc Dombre a aussi été présent à cette occasion pour représenter l’association ABPS.

9 – 13 octobre 2016 : Présentation lors de la conférence internationale à Ossola, Italie

Terraced LandscapesL’association ABPS a été invitée à la Conférence internationale d’Ossola en Italie, du 9 au 13 octobre 2016, pour présenter son expérience concernant la création d’un réseau de professionnels, du développement et de la structuration de la filière pierre sèche.
Ce colloque très dense, intitulé « A world of terraced landscapes » a accueilli de multiples intervenants du monde entier.
http://www.terracedlandscapes2016.it.

 

5 octobre 2016 : visite des étudiants de l’École nationale supérieure de la nature et du paysage de Blois

Elèves de l'Ecole de paysagisme de Blois, avec Roland Mousquès, octobre 2016Comme en 2015 et en 2014, l’association ABPS a accueilli, le mercredi 5 octobre 2016, 32 élèves de l’École du paysage de Blois. Au programme : présentation de l’association et de la filière pierre sèche, visite de l’Ecole professionnelle de la pierre sèche à l’Espinas et de son sentier d’interprétation, d’un chantier privé contemporain de grande envergure, et pour terminer un atelier de sensibilisation « pierre sèche ».
Ces échanges sont toujours enrichissants et dynamiques, aussi bien pour les étudiants que pour les membres et salariés de l’association.

Rencontre avec l’association E dans l’A.U

Visite E dans l'AULe 29 juin 2016, des membres de l’association E dans l’A.U (Environnement dans l’Architecture Urbanisme) se sont rendus à l’Espinas afin de découvrir la pierre sèche et l’École professionnelle gérée par l’association ABPS. Plusieurs architectes et paysagistes étaient présents.
Cathie O’Neill présente l’association et son rôle dans le développement et la structuration de la filière pierre sèche. S’ensuit une intervention de Matthieu Dolfus, architecte du Parc national des Cévennes (mission architecture et artisanat) ainsi que plusieurs échanges avec Bruno Durand et Roland Mousquès, membres professionnels ABPS. Tous visitent l’école, le sentier d’interprétation de la pierre sèche, et l’atelier.
L’après-midi, visite de Figeirolles, et des murs artistiques en pierre sèche de Roland Mousquès. Sur la route, un arrêt au moulin de Bonijols s’impose aussi. Enfin, Cathie, Roland et Bruno clôturent cette journée par la visite d’un chantier privé pharaonique à Cortès, où l’on peut observer de grands murs très contemporains.

Rencontre avec les directeurs(-trices) des Parcs Nationaux dans les locaux de l’association ABPS

Directeurs des Parcs nationaux dans les bureaux ABPSLe 7 avril 2016, les directeurs des 10 Parcs Nationaux de France se sont rendus à l’Espinas afin de découvrir les actions menées par l’association ABPS. Cathie O’Neill présente la filière pierre sèche et Thomas Brasseur répond aux questions techniques. Visite du site, de l’atelier qui constitue une plateforme pédagogique et d’examen, et des différents ouvrages réalisés par les précédents stagiaires en formation (murs de soutènement, escaliers…). Une belle rencontre, un moment d’échanges important pour la visibilité des champs d’action de l’association.

Les Journées Nationales de la Maçonneries (JNM)

JNM, mars 2016Les 17 et 18 mars 2016, Marc Dombre, Didier Rieux et Cathie O’Neill ont participé aux premières « Journées nationales de la Maçonnerie » à Marne-la-Vallée. Ces journées ont été organisées par un comité scientifique et coordonnées par Anne-Sophie Colas de l’IFSTTAR. Elles ont regroupé plus de 200 participants venant de plusieurs pays : des scientifiques, des architectes, bureaux d’études et autres prescripteurs (services départementaux), des associations spécialisées…

Il y avait un contenu dense et intéressant sur les deux jours avec des interventions techniques et scientifiques qui se sont enchainées, suivies par des débats avec la salle. Plusieurs grands thèmes ont émergé : les avancées dans la modélisation des constructions, la recherche concernant la problématique sismique, l’entretien des ouvrages d’art et tunnels, et la pierre sèche. Cathie O’Neill a présenté le travail ABPS sur la « Reconnaissance du mode constructif pierre sèche et structuration de la filière », Didier Rieux a réalisé une exposition sur « La restauration des murs de soutènement en pierre sèche du CD 127 dite « route de la Baume » et Marc Dombre était un des quatre intervenants lors d’un table ronde « L’avenir de la maçonnerie : au carrefour entre la science et la pratique ».

Parmi d’aJNM, mars 2016utres présentations concernant la pierre sèche, Yannick Tardivel a parlé de « Maçonnerie, génie civil et économie circulaire », prenant l’exemple du pont de Chaldecoste et le mur de Felletin, Eric Vincent (Ecole centrale de Lyon) sur « Avancées récentes dans la modélisation du comportement des murs de soutènement en pierre sèche » avec le projet PEDRA  et François Daigle (EDF) a exposé le travail sur les perrés des barrages en haute montagne.

Les JNM, premier évènement de cette importance en France, étaient considéré comme une réussite par les participants, et devraient être renouvelées dans l’avenir.

http://jnm.ifsttar.fr/

Conférence sur la pierre sèche en Israël

Mur en Israël, Harold Van Lent, 2016Dans le cadre d’une session d’initiation à la pierre sèche, Harold Van Lent, membre ABPS, a participé à deux journées de formation en Israël au printemps 2016.
L’atelier s’est déroulé sur un site archéologique classé : la forteresse YeHiam (datant de l’époque des Croisades puis des Ottomans). Le site est par ailleurs géré par le Parc Régional de YeHiam.
Le public était constitué de jeunes étudiants américains venus se former à la préservation du patrimoine et à certaines techniques de restauration du bâti classé (taille de pierre, mortier de chaux, etc).
Harold Van Lent a présenté, la première matinée, un aperçu de la pierre sèche dans le sud de la France ainsi qu’un résumé des actions menées par l’association ABPS. Ensuite un autre intervenant Israélien a présenté quant à lui ses recherches sur la pierre sèche en Israël.
Tous deux ont rebâti un mur à double parement avec de gros modules en calcaire à proximité de la forteresse, en gardant le style des constructions largement en ruines du site.

Visite des étudiants de l’École nationale supérieure de la nature et du paysage de Blois

Pour la deuxième année, l’Association ABPS a reçu des étudiants paysagistes en voyage d’étude dans les Cévennes avec leurs professeurs, le 22 octobre 2015. Une intervention en salle, pour présenter la technique de la pierre sèche, a été suivie par une visite de terrain du chantier contemporain et spectaculaire de Cortès. C’est l’opportunité de présenter la technique et ses possibilités aux futurs concepteurs de chantier.

L’après-midi, un atelier spontané de taille de pierre a eu lieu à l’atelier, provoqué par la rencontre des étudiants avec des stagiaires de la formation CQP N3 « Compagnon professionnel en pierre sèche ». Un beau moment d’initiation, avec les stagiaires professionnels de la pierre sèche en rôle de formateurs.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer