L’École professionnelle de la pierre sèche à l’Espinas en Cévennes

Présentation

Depuis 2002, l’École professionnelle de la pierre sèche travaille de façon itinérante partout en Cévennes et en France, voire même à l’étranger, en partenariat avec les collectivités territoriales, sur des sites publics. Cependant, en 2015, l’association ABPS a inauguré son siège administratif et social, un lieu fixe en zone cœur du Parc national des Cévennes, qui est une vitrine pour ses actions. Une salle d’exposition, ainsi que le sentier d’interprétation de la pierre sèche de l’architecture, l’histoire et du site s’y trouvent également.

Article Maisons paysannes de France, 2015

Le lieu choisi est L’Espinas, commune de Ventalon en Cévennes (anciennement St Andéol de Clerguemort), sur la route des Crêtes entre le Pont de Montvert et Alès. Ce site est déjà un lieu de formation et d’entraînement pour les techniques de construction en pierre sèche que l’association utilise depuis plusieurs années. C’est aussi une plateforme d’examen. C’est le premier centre de formation spécialisé dans la pierre sèche de ce type en Europe.

Fonctionnement

Ecole professionnelle de la pierre sèche, L'EspinasDes formations courtes d’initiation de construction de mur de soutènement ou de clôture, d’approfondissement concernant des techniques particulières (opus incertum, escaliers, voûtes, calades …) ainsi que des modules spécifiques (calcul d’un devis, préparation d’examen CQP,…) y sont dispensés. Il est également envisageable de créer des parcours personnalisés sur l’année.

Selon les modules, ces formations sont destinées à un public composé aussi bien de professionnels (maçons, entreprises de création et d’entretien de parcs et jardins, agents d’entretien des collectivités territoriales, agriculteurs, architectes, paysagistes,…) que du tout public. Il s’agit, en réalisant un ouvrage, de se familiariser avec ou d’approfondir les techniques de la bâtisse en pierre sèche. Les stagiaires sont ainsi sensibilisés à la sauvegarde du patrimoine et aux moyens que cela nécessite. Ces formations peuvent être considérées comme une première étape (initiation à la pierre sèche) dans un processus de qualification.

Pour mener à bien ces actions, et en dehors de l’utilisation de l’atelier de l’Espinas, l’association sélectionne des lieux « témoins », c’est-à-dire des endroits où les ouvrages en pierre sèche peuvent être bien mis en valeur et servir d’exemples, et où les collectivités locales sont porteuses d’un projet de revalorisation du patrimoine et favorables à la mise en place de stages selon un rythme pluriannuel. En plus d’être visibles, il faut que ce soit également des endroits publics, des lieux de vie et d’échanges entre habitants et visiteurs. Un partenariat communal, intercommunal et associatif, permet d’assurer la logistique de ces opérations.

Des formations plus longues et qualifiantes y sont également mises en place chaque année, en partenariat avec la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Il s’agit des formations de Certificat de Qualification Professionnelle CQP N2 « Ouvrier professionnel en pierre sèche » et CQP N3 « Compagnon professionnel en pierre sèche ». Dans ce cadre, des partenariats avec d’autres centres de formation permettent de proposer aux stagiaires des formations qualifiantes, des modules techniques spécifiques (CACES engins de chantier, échafaudage…).

L’association a également la charge au niveau national, en partenariat avec la Fédération Française du Bâtiment, de coordonner les épreuves des Certificats de Qualification Professionnelle (CQP) niveau 2 « Ouvrier professionnel en pierre sèche » et niveau 3 « Compagnon professionnel en pierre sèche ». Des épreuves ont lieu plusieurs fois par an sur le site de l’Espinas en Cévennes, et sont également délocalisées depuis 2011 en partenariat avec les organismes et les territoires qui le souhaitent. L’association ABPS accompagne sur demande des centres souhaitant mettre en place les formations qualifiantes CQP, par transfert d’expérience.

 

 

Enregistrer