blank blank

Le Mas Legal

Le Mas Legal

Mas privé en Cévennes

Suite à une rencontre autour du Patrimoine entre Alessandro SALVIA - Entrepreneur Paysagiste basé à Genolhac (30) et Marion THIBAULT - Paysagiste conseil à Mende (48), les premières visites de terrain au Mas Legal ont commencé au cours de l'été 2005.
Puis furent effectués ensuite les relevés de terrain et photographiques. Ils permirent l'établissement des schémas de principe d'aménagement répondant aux souhaits des clients :

-    réhabiliter les murs des terrasses en pierres sèches qui maintiennent les terres autour du mas,
-    créer un espace de stationnement sur la partie basse,
-    aménager une espace de détente/repos sur la terrasse intermédiaire,
-    établir les accès piéton menant jusqu'à l'espace d'accueil/entrée principale,
-     et enfin appliquer une trame végétale sur l'ensemble pour la touche finale.

Après validation des propositions graphiques et estimatif des travaux, la consultation des entreprises ABPS aboutie au choix suivant :
SARL « La Flandonenque », située à St Germain de Calberte (48) représentée par Marc DOMBRE, Bruno DURAND à Vialas (48) et Thomas BRASSEUR à St Andèol de Clerguemort (48). Les entreprises de Franck Fabre à St Julien du Tournel (48) et de Raymond Geslot de Malons et Elze (30) ont également participé.
La présentation de réalisations d'ouvrages en pierres sèches fut un critère déterminant dans le choix des clients.

Ce chantier a gagné le premier prix du patrimoine vernaculaire de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la Lozère en 2007, et à été primé dans le catégorie "aménagement paysager" lors du concours "Prix d'Architecture Pierre Naturelle" de la région Languedoc-Roussillon


Retour




Choix des matériaux 
C’est le schiste qui a été retenu car il est l'une des pierres dominantes sur toutes les Cévennes et en particulier sur ce secteur. De plus l'ensemble des ouvrages construits (murs de soutènement, pont, canaux hydraulique) à proximité sont en schiste. Le choix est donc en cohérent avec son environnement.
Une partie des pierres furent extraites sur place, mais la majorité provinrent de la carrière ROCHER à St Julien du Tournel (48) et de la carrière Roland Jacques à Lechamp (48).
 

Intérêt de la solution pierre
Le mur en pierres sèches est résistant par la souplesse de sa structure il peut subir de légers mouvements sans être déstructuré. Il «encaisse » les vibrations  (trafic routier, secousses telluriques, mouvements géologiques, chocs lors des inondations, etc.) Le gros avantage du mur en pierres sèches, tient à la nature drainante de sa structure. L’absence de mortier permet à l’eau de s’écouler entre les pierres. Le mur de soutènement en pierres sèches retient la terre et permet aux eaux de pluie de s’écouler en ralentissant leur cheminement. Et, pour celui qui aime regarder, il est évident que les constructions en pierre sèche structurent la qualité d’un paysage et la beauté d’un site.
 
Les originalités techniques et esthétiques
Plusieurs détails d'aménagement d'originalité techniques et esthétiques sont présents :
- Tout d'abord, au niveau de l'air de stationnement, le mur de soutènement de la terrasse intermédiaire commence de façon rectiligne à l'Est, donne sur l'escalier puis suit une courbe. La mise en œuvre de cette forme courbe permet en premier lieu la manœuvre des véhicules sur cet espace de stationnement mais aussi apporte douceur, fluidité et contraste ainsi avec les volumes anguleux du bâti.
- ensuite, les pierres d'emmarchement de l'escalier secondaire, situé le plus à l'ouest sur l'aménagement, ont été mises en débord pour faciliter la montée des piétons. Ce détail d'aménagement donne une note d'originalité à cet ouvrage.
- enfin, les artisans bâtisseurs ont réalisés des niches dans les différents ouvrages (murs, escaliers, paliers) permettant la mise en lumière des lieux une fois la nuit venue. Différentes formes furent adoptées : rondes et carrés.
- Pour l'escalier majeur menant à la zone d'accueil, le parti pris fut prioritairement d'ordre technique. 
 

En effet, l'ensemble du volume de terre situé à proximité du mas allait être déstabilisé, il a fallu diminuer le risque en éloignant les fondations des ces terres fragilisées, ce qui eu pour résultat la mise en excroissance du palier et de la première volée de marches. Le résultat dépassa les attentes car l'esthétique de l'ouvrage fut également au rendez-vous.

le dire à un ami

ARTISANS BâTISSEURS EN PIERRES SèCHES  - École professionnelle de la pierre sèche, Espinas - 48160 Saint Andéol de Clerguemort - France - Téléphone : 04 66 32 58 47 / 06 32 08 84 67 - SIREN : 449 829 423  - 
La pierre sèche en CévennesRecherche et développementFormation et QualificationCommunication et conseilL'association ABPS
-