Les actualités du marché

LAUBAMAC

9 avril 2018 : Rendu officiel de l’étude de marché des filières lauze et pierre sèche dans le Massif central au Parc national des Cévennes

photo rendu étude de marché 9 avril PNCDans le cadre de LAUBAMAC, le Parc national des Cévennes a mis en place une étude de marché pour effectuer une analyse des filières de la lauze et de la pierre sèche à l’échelle du Massif central. Cathie O’Neill, directrice ABPS et co-coordinatrice du programme a participé au comité de pilotage de l’étude. Lancée en juillet 2017 et réalisée par le groupement MIDI-MARKETING et Espitalié Consultants, l’étude a été présentée le 9 avril 2018 au Parc national des Cévennes.
Une soixantaine de personnes étaient présentes, dont la moitié étaient des artisans (carriers, couvreurs, bâtisseurs en pierre sèche). Etaient également présents les répresentants des 7 porteurs de projet du programme LAUBAMAC, (Parcs naturels Régionaux des Monts d’Ardèche, des Causses du Quercy, des Grands Causses, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Lozère, L’IMT Mines Alès, et l’association Artisans Bâtisseurs en Pierres Sèches et bien sûr le Parc national des Cévennes). D’autres représentants de la sphère publique et associative étaient au rendez-vous (Sous-préfecture, Conseil départemental de la Lozère, Architectes des Bâtiments de France Aveyron et Lozère, Fondation du patrimoine, Maisons Paysannes de France, UNICEM), ainsi qu’une dizaine de représentants du monde de la recherche, avec des étudiants de l’IMT Mines Alès et plusieurs bureaux d’étude.

Présentation du point d’étape de la thèse du doctorant Yannick Fogué Djombou de l’IMT Mines Alès

Yannick présente sa thèseSuite au rendu de l’étude de marché, Yannick Fogué Djombou, doctorant de l’IMT Mines Alès a présenté devant l’assemblée un point d’étape de sa thèse « Approvisionnement en matériau local de lauze calcaire en garantissant sa non gélivité à l’échelle du Massif central », qui fait également partie des actions LAUBAMAC, et sera terminée en 2019.
Yannick procède actuellement à un recensement de pierres et de carrières, et soumet des échantillons aux tests de gel/dégel. Il travaille sur une nouvelle méthode adaptée aux contrôles de ce matériau, qui pourra être un levier pour le développement économique des carrières et les filières concernées.

Cette réunion a permis de faire un état des lieux de ces filières d’exception, à la fois traditionnelles, innovantes et contemporaines, d’en mesurer les forces, les faiblesses, et surtout de voir quelles sont les préconisations qui pourraient être suivies pour continuer de renforcer le réseau. Un riche débat a clôturé la journée, dans lequel les acteurs et représentants de ces filières ont pu s’exprimer et faire des propositions pour améliorer cette dynamique de structuration déjà bien en place.

Vous pouvez télécharger l’étude ici.

Chantiers récents des membres ABPS

Depuis le renouvellement du site web ABPS en 2016, il y a eu une volonté de la part de l’association d’identifier, de classifier et de rendre visibles les différents chantiers des membres ABPS, afin de témoigner sur la demande du marché actuel, et d’illustrer à la fois la diversité des utilisations, des pierres, et aussi des lieux des ouvrages patrimoniaux, contemporains et/ou artistiques. Ce panel de bâti stimule le regard sur ce mode constructif actuel et participe au développement du marché pierre sèche (murs de soutènement, de clôture, niches écologiques, ponts, mobilier urbain, escaliers, créations diverses…).
Ci-dessous, des exemples de différents ouvrages en pierre sèche ; vous pouvez également consulter d’autres chantiers des membres ABPS ici.

– Aniane, Hérault (34150) : mur de soutènement

Ce mur de soutènement atypique a été bâti en 3 semaines (15/01 – 03/02/18), par Hadrien Condamines, membre ABPS de l’Hérault (entreprise « D’une pierre l’autre »), David Sparfel, et trois autres membres ABPS en entreprise individuelle : Adrien LabbeArnaud Baubil, et Sylvain Olivier. Pour réaliser l’ouvrage (3,50 mètres de haut, 12 mètres de long) Hadrien a commandé des blocs en carrière, c’est à dire des pierres d’enrochement, dont l’épaisseur varie entre 30 et 50 cms. (poids moyen d’une pierre = 700 kgs et jusqu’à 1,2 tonne).

Les bâtisseurs n’ont pas réalisé un enrochement classique, mais au contraire un mur bâti dans les règles de l’art, réglé au cordeau, et dont chaque pierre est taillée, ajustée, calée et bloquée avec les autres. Le parement est une finition bossagée : le plan du mur est un plan de joints, et non un plan de faces.
Plus d’info sur ce chantier cliquer ici.

 

– Saint-Pierre-de-Boeuf, Loire (42520) : mur de soutènement de terrasse de vignes

Mur de soutènement, St Pierre de BoeufUn producteur viticole a fait appel à Sébastien Clot, membre ABPS ardéchois, afin de remonter ce mur de soutènement de terrasse de vignes en granite, qui s’écroulait.                          Réalisé en 8 jours, avec l’aide de Laurent Bockel, le délégué ABPS de l’Ardèche, le mur mesure 9 mètres de long et 1 mètre 80 à 2 mètres de haut.
Les conditions d’approvisionnement étaient très mur de soutènement, ST Pierre de Boeuf, Loiredifficiles, puisqu’il fallait traverser un ruisseau pour accéder au chantier. Donc, 30% des pierres ont été réutilisées sur place, et 70% sont issues d’un enrochement du terrain à proximité. La pierre est retouchée seulement quand nécessaire, et les murs conservent l’aspect traditionnel du site.
Plus d’info sur ce chantier, cliquer ici.

 

 

– Saint Germain de Calberte, Lozère (48370) : mur de soutènement de terrasse

Entouré de quatre autres bâtisseurs, Christian Emery (entreprise « La Picarolle ») artisan cévenol et membre ABPS, a réalisé ce chantier en un mois, de mi-novembre à mi-décembre 2017.
Pour ce mur de soutènement en schiste, 4m3 de pierre sur site ont pu été réutilisés, et la reste (38m3) provient de la carrière « Schiste Rocher » de Saint Julien du Tournel.
Le propriétaire a pu bénéficier d’une aide de la Fondation du patrimoine pour la restauration de cet ouvrage.
Plus d’info sur ce chantier cliquer ici.

 

– Malataverne, Cendras, Gard (30480) : mur de soutènement

Mur de soutènement, Malataverne, GardDavid et Laurent Pagès sont devenus membres ABPS en décembre 2017. L’entreprise Pagès frères, située dans le Gard à Saint-Paul-la-Coste, est spécialisée dans la rénovation du bâti ancien.
David et Laurent ont réalisé ce mur de soutènement en schiste en 6 jours, au cours du mois de juin 2016. A l’origine, le client souhaitait un mur maçonné, mais près discussion, les bâtisseurs l’ont orienté vers le mode de construction pierre sèche, plus adapté à ce type de mur, avec l’assurance que le coût de construction serait équivalent.
Plus d’info sur ce chantier, cliquer ici.

– Le Villaret, Hures la Parade, Lozère (48150) : cairn intégrant des panneaux d’information

Cairn PNC 1Le Parc national des Cévennes (PNC) a missionné Laurent Vergèlys pour réaliser quatre « cairns » en pierre sèche, sur lesquels sont posés des panneaux d’information sur l’historique, la géologie et la biodiversité du site. Ces ouvrages devaient s’intégrer à l’architecture et au paysage du site du Villaret sur le Causse Sauveterre, antenne du PNC, et site d’accueil des chevaux de Przewalski. Les cairns sont bâtis en pierre sèche, seules les dernières pierres de couronnement sont maçonnées à la chaux pour maintenir les panneaux de lecture.
Plus d’infos cliquer ici.

– Saint Jean du Gard (30270), calade décorative

Calade décorative, Saint Jean du Gard, entreprise Didier RieuxDidier Rieux (30), trésorier de l’Association ABPS depuis le 1er juillet 2017, et Kamel Kebdani, un ancien stagiaire CQP « Ouvrier professionnel en pierre sèche », ont réalisé cette calade décorative (chantier privé) en deux semaines et demi, à la fin du mois de mai 2017. Il s’agit d’une calade piétonne posée sur clapicette. Le mélange de pierres est bien visible : les bâtisseurs ont utilisé des galets, du schiste du Tournel, du calcaire Tavel, et du grès de Saint Jean du Gard.

 

Voir d’autres chantiers récents des membres ABPS

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer