Les actualités de la filière

Recherche scientifique

30 mai 2017 : premiers essais à la plateforme de recherche nationale (48)

Essais 30 maiL’inauguration de la plateforme de recherche nationale sur la pierre sèche à l’Espinas, commune de Ventalon-en-Cévennes, a eu lieu le mardi 30 mai 2017.  Cette étape marque un tournant dans l’évolution de la recherche scientifique sur le comportement des murs de soutènement en pierres sèches, commencée en 2000. Financée dans le cadre du programme LAUBAMAC, la plateforme constitue désormais un pôle de recherche permanent à l’Ecole capteurs dans murs d'essai, cévennes 2017professionnelle de la pierre sèche à l’Espinas en Cévennes et servira pour de nombreuses expérimentations lors des prochaines recherches sur le comportement des murs en pierres sèches. L’expérimentation entre dans le cadre de la thèse « Évaluation structurale des murs de soutènement en maçonnerie » du doctorant Benjamin Terrade de l’IFSTTAR – Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux – encadré par Anne-Sophie Colas, ingénieur-chercheur à l’IFSTTAR et Denis Garnier, chercheur à l’Ecole des Ponts et Chaussées de Paris.
Télécharger le communiqué de presse ici.

Évaluations CQP « Ouvrier professionnel en pierre sèche »

Deux épreuves du niveau  « Ouvrier professionnel en pierre sèche » ont eu lieu en juin, une à l’Espinas dans les Cévennes (Occitanie), du 6 au 8 juin 2017 et l’autre à Mane (Provence-Alpes-Côte-d’Azur), du 26 au 28 juin 2017.

Une formation CQP pour la région PACA

Pour la deuxième année consécutive, une formation qualifiante CQP « Ouvrier professionnel en pierre sèche » a eu lieu sur le site de Mane, près de Forcalquier dans les Alpes de Haute Provence. Cette formation, cofinancée par la région PACA, a été mise en place cette année par le centre de formation « Le Gabion ». Les 26, 27 et 28 juin, un jury s’est déplacé pour évaluer les 11 stagiaires de la formation professionnelle ainsi qu’une personne présentant l’épreuve en candidat libre. Dans l’objectif du développement de la filière,   Le Gabion, ancien bâtiment ABPS soutient la mise en place de formations qualifiantes et de plateformes d’évaluation dans les différentes régions de France. Le Gabion a bénéficié d’un transfert d’expérience pédagogique ABPS. Pour renforcer ce partenariat, Cathie O’Neill a rencontré le directeur Julien Sallé au siège d’Embrun, ainsi qu’Arnaud Fournaise, le coordinateur de la formation, pour discuter des actions futures.
Evaluation CQP Espinas4 candidats se sont présentés devant le jury en Cévennes, trois en calcaire et un en granit/grès. Trois personnes ont été reçues, dont un jeune bâtisseur professionnel italien qui a suivi un parcours individualisé à l’École professionnelle de la pierre sèche.

ABPS coordonne le jury des épreuves au niveau national. Suite à ces derniers examens, 146 personnes issues de 5 pays (France, Italie, Espagne, Belgique et Grande Bretagne) sont qualifiées à ce niveau, dont 7 femmes. Concernant la France, les bâtisseurs sont présents dans 31 départements et 7 régions.

Rencontres au sein du réseau de la pierre en France

29 juin 2017 : OFF du développement durable – 4ème édition

OFF du développemet durableDans le cadre des rencontres du développement durable à Montpellier, le membre ABPS Sylvain Olivier, délégué territorial de l’Hérault, a participé à une conférence sur les techniques frugales, dont l’objectif est de réduire les prélèvements de ressources épuisables, en particulier les matières premières fossiles à l’origine de nombreux produits du bâtiment.
Cette conférence mettait à l’honneur le bioclimatisme et l’optimisation des ressources dans les systèmes constructifs.
Sylvain a présenté les avantages de la technique de construction en pierre sèche, qui n’utilise aucun liant, et qui participe donc à la préservation des ressources qui s’épuisent (ex : le sable). Par ailleurs, il a évoqué les actions de l’Association ABPS, qui œuvre pour le développement de la filière pierre sèche en France et en Europe.

21 juin 2017 : Inauguration du théâtre de verdure à Chamborigaud (30)

Théâtre de verdure ChamborigaudLe Maire de Chamborigaud, Émile Corbier, a inauguré le théâtre de verdure le 21 juin 2017. Douze salariés de l’Association FAIRE, qui œuvre pour l’insertion et le retour à l’emploi via les constructions en pierres sèches, ont bâti et rebâti les murs de l’esplanade, et érigé ce bel amphithéâtre. Pierre Sorais, technicien de FAIRE, a présenté un panorama de l’histoire de cette place, en montrant l’évolution remarquable sur quelques années. Il a également cité la charte de partenariat que FAIRE et ABPS ont construite ensemble, qui définit notamment les chantiers qui pourraient être réalisés par des équipes en parcours d’insertion et ceux qui devraient être réalisés par les entreprises spécialisées. Emma Titouah, assistante de projet ABPS, était présente pour représenter l’Association, car ABPS est également intervenue à plusieurs reprises pour mener des formations sur ce site, au cours de la formation qualifiante CQP N2 et avec des stagiaires pour un module de formation professionnelle. Voir la Charte ici.

22 mai 2017 : « 7 JOURS 7 SENS – Faites au cœur du Piémont
Cévenol » , Durfort  (30)

7 jours 7 sensLa semaine événementielle «7 JOURS 7 SENS – Faites au cœur du Piémont Cévenol », a été organisée par la Communauté de Communes du Piémont Cévenol, et s’est tenu du lundi 22 MAI 2017 au dimanche 28 MAI 2017 dans la commune de Durfort dans le Gard. Le fil conducteur de cette semaine était les métiers d’hier et d’aujourd’hui, ciblé sur « rénovation, valorisation des métiers et bâti », avec une volonté de la promotion du territoire et de son identité comme enjeux de développement économique. Les membres ABPS Clovis Gros (30) et Sylvain Olivier (34) ont participé à cet événement le lundi 22 mai, en restaurant une brèche dans un mur en pierre sèche devant le public.

17 mai 2017 : Réunion de travail avec « Granit et pierres du Sidobre » (81)

maison-du-sidobreEn déplacement pour ABPS dans le Tarn, Cathie O’Neill en a profité le 17 mai pour répondre à une invitation de Cécile Keiffer, coordinatrice de  l’association « Granit et pierres du Sidobre » qui représente 11 carriers dans le deuxième bassin d’exploitation de granit le plus important de France, après la Bretagne. Les deux femmes se sont déjà rencontrées en novembre 2016, lors de la journée sur la pierre naturelle à l’École des Mines d’Alès, et elles ont souhaité approfondir les connaissances sur les deux structures associatives, qui pourraient être complémentaires car elles représentent toutes deux des professionnels d’une filière. Il a été décidé de commencer un travail ensemble par la participation de l’association ABPS pour une démonstration pierre sèche avec la pierre de Sidobre lors des journées de la pierre organisées par l’association « Granit et pierres du Sidobre » le weekend du 24, 25 juin.

16 mai 2017 : Rencontre avec les représentants départementaux du Tarn (81)

AlbiErwan Henou, délégué départemental pour le Tarn, et Cathie O’Neill, ont rencontré les représentants des services départementaux le 16 mai à Albi. C’est le conseiller départemental des Deux Rives, Christophe Hérin qui a animé la réunion, réunissant, entre autres, la directrice du service développement et le directeur de l’aménagement du territoire. Le département pourra être intéressé par un partenariat avec ABPS pour développer des actions sensibilisant la population locale et les professionnels à la pierre sèche. La pierre, très diverse en termes de type géologique, est présente sur différents territoires du département, ainsi que de nombreux ouvrages, mais la pierre sèche semble méconnue ou oubliée. Une réflexion est en cours au sein du département pour un montage de projet qui pourra démarrer en fin d’année par une étude pour des actions de formation et de chantier vitrine en 2018.

26 avril 2017 : Réunion au sein du futur parc naturel régional d’Aubrac (48)

réunion Aubrac 26042017Le 26 avril à la mairie de St Chély d’Aubrac, à la demande de Régine Pechberty, chargée d’études pour le Projet PNR de l’Aubrac,  Cathie O’Neill, directrice ABPS et Yannick Delmas, membre professionnel ABPS (12) ont présenté les actions de l’association ABPS aux élus et représentants de la DRAC et de l’UNESCO. La réunion concernait la préparation du 20ème anniversaire de l’inscription Unesco des Chemins de St Jacques de Compostelle dans laquelle ABPS pourra mener des actions de sensibilisation, de formation et de conseil pour les murs en pierres sèches.

26 avril 2017 (soir) : Inauguration du module « lauze » au CFA de Mende (48)

module calcaireDans le cadre de LAUBAMAC, le centre de formation des Apprentis (CFA) de Mende a mis en place un module expérimental (35h) de formation « lauze » pour une vingtaine d’apprentis couvreurs en deuxième année. Marc Dombre est un des consultant-formateurs pour cette action. Les apprentis ont pu découvrir la technique module schistede clivage et de pose des lauzes schistes et calcaires, ainsi que visiter une carrière de chaque matériau. Ce module sera reconduit en 2018 en Lozère et sera également transféré au CFA de l’Aveyron.   L’inauguration des travaux a eu lieu le 26 avril et Cathie O’Neill était présente.

ABPS coordonne le programme LAUBAMAC avec le Parc national des Cévennes.

Réseau Européen

5 septembre 2017 : Projet LivingStones – Horizon 2020

Canale del Brenta (Valstagna) ItalieCe dense programme intitulé « LivingStones : Regeneration of rural areas through their stone heritage » regroupe de multiples partenaires – dont ABPS – venant d’horizons très riches et différents, même au-delà de l’Europe : Chypre, la Croatie, l’Espagne, l’Italie, la Grèce, le Liban, le Maroc, le Pérou, le Portugal, la Slovénie !  Le projet qui Horizon 2020comporte 9 volets d’action différents, de l’accès aux terres abandonnées jusqu’à la commercialisation des produits agricoles, en passant par la formation et la professionnalisation. Parmi les 42 projets soumis en première phase en avril 2017, 4 ont été sélectionnés pour la seconde phase en septembre, dont LivingStones. 2 de ces 4 projets vont finalement être choisis pour le programme Horizon2020 (2018-2020), avant la fin de l’année.
Au sein de LivingStones, ABPS a été choisie pour être le « role model » concernant la professionnalisation de la technique pierre sèche traditionnelle. Il s’agira entre autre d’échanger sur les systèmes de formation et de qualification, en transférant l’expérience déjà acquise. Les territoires de « transfert » seront l’Italie et l’Espagne (Majorque). A l’échelle de l’Europe, ce projet pourrait permettre une valorisation du patrimoine pierre sèche, la création d’un réseau européen de centres de formation professionnelle et un dynamisme international pour l’École professionnelle de la pierre sèche.

6 juillet 2017 : Un échange avec les représentants de la Turquie

Theater-in-Uzunjaburch-pr-s-de-Silifke-Turquie-Banque-d'imagesLe 6 juillet, à la demande d’un responsable du répertoire national de certifications professionnelles (RNCP), Cathie O’Neill, directrice ABPS, a échangé avec des participants d’une délégation turque en voyage d’étude à Paris, par visioconférence. Le groupe était composé de formateurs, d’experts et de responsables de centre de formation de trois villes de Turquie : Ankara, Eskisehir et Silifke. Ils s’intéressent aux démarches innovantes de formation qui pourront être mises en place dans leurs pays. La pierre sèche est très présente en Turquie, aussi bien dans le monde agricole que dans la sphère de l’habitat, dont certaines constructions ont environ mille ans. La conférence a duré presqu’une heure, les questions étaient multiples et techniques, le sujet a suscité un véritable intérêt des participants du voyage ainsi que de leurs accompagnateurs français.

25 juin 2017 : Compétition européenne à Terragnolo, Italie du Nord

Sassi e non solo3 membres ABPS (Pierre Font, Bruno Sergent et Petyo Yordanov) ont participé à une compétition le 25 juin 2017 avec le délégué ABPS pour l’Italie, Alessando Arganese, en Italie du Nord, près de Géroli, dans le cadre de la première édition du Festival « Sassi e non solo ». 7 équipes de bâtisseurs venant d’Italie, d’Espagne et de France ont dû réaliser un mur de soutènement en 5 heures. Le jury était composé de 3 personnes : Donatella Murtas, membre de la « International terrassed landcape alliance » (ITLA), et partenaire ABPs depuis de nombreuses années, et 2 bâtisseurs italiens, Giancarlo Manfrini et Ermanno Savoi.
L’équipe ABPS a remporté la seconde place !
C’était l’occasion de participer à un événement européen culturel et ludique, de rencontrer des bâtisseurs venant d’horizons différents, de créer des liens et de renforcer le réseau.

Démonstrations, manifestations, salons…

20 septembre 2017 : Ecole de la nature et du paysage de Blois

Ecole de la nature et du paysage BloisLe 20 septembre 2017, pour la quatrième année consécutive, une classe de deuxième année de l’Ecole de la nature et du paysage de Blois est venue à l’Espinas, pour découvrir l’Association ABPS et l’Ecole professionnelle de la pierre sèche. Les 24 jeunes et leurs 3 professeurs ont été accueillis par Emma Titouah, assistante de projet ABPS, et Roland Mousquès, l’un des membres fondateurs de l’Association. Sous un soleil radieux, les étudiants ont découvert le site de l’Espinas, la technique de construction en pierre sèche, en bâtissant eux-mêmes une voûte à l’atelier (bravo !), les actions que mène ABPS… Ils ont par ailleurs pu échanger avec les stagiaires alors en formation d’initiation ce jour-là, et les deux formateurs. Une belle journée !

8 septembre 2017, Mende (48): découverte des Métiers du bâtiment et du patrimoine

Image des métiers, Mende, 7.09.17Le 7 septembre 2017 à la maison de la région Occitanie à Mende en Lozère, Emma Titouah (assistante de projet ABPS) et deux membres professionnels, Rémi Folcher et Petyo Yordanov sont intervenus pour présenter les actions de formation de l’Ecole professionnelle de la pierre sèche et le métier du bâtisseur. Aux côtés des apprentis maçons, électriciens, menuisiers, et zingueurs du CFA Henry Giral de Mende, Rémi et Petyo ont bâti une voûte.

 23 au 26 juin : Les Journées du granit du Sidobre, Burlats (81)

Granit du Sidobre4 membres ABPS, François Clergue (34) Yannick Delmas (12), Erwan Henou (81) et Laurent Hélies (12) ont représenté l’association ABPS à cet événement dans le Tarn. Organisée par l’association « Granit et pierres de Sidobre » la manifestation est sponsorisée par la région Occitanie, le département du Tarn, la chambre de commerce et d’industrie du Tarn, la commune de Burlats, des communautés de communes et entreprises privées. Les bâtisseurs ont réalisé un ouvrage en pierre sèche devant le public, et ont expliqué aux visiteurs l’intérêt de cette technique de construction. C’était également l’occasion pour les membres ABPS de rencontrer les carriers de Sidobre, d’échanger sur leurs métiers respectifs et le potentiel de cette belle pierre locale, et de mettre en lien les différents acteurs de la filière. Le Sidobre est le deuxième bassin d’extraction de granit le plus important de France, après la Bretagne.

12, 13 et 14 mai 2017: Les Métiers du Patrimoine, Mende (48)

Les métiers du patrimoinePour la deuxième année consécutive, ABPS était représentée à Mende pour les trois jours de la manifestation « Les Métiers du Patrimoine » organisée par l’association éponyme. Selon les jours, les bâtisseurs Marc Dombre, Eve Giamporcaro, Dimitri Gutton, Rémi Folcher, Laurent Vergèlys et Petyo Yordanov ont bâti devant un public curieux, aux côtés des Compagnons de Devoir venant de l’Institut de Pierre à Rodez, des lauziers de l’association « Artisans Lauziers Calcaire » (ALC) ainsi que d’autres professionnels.

Marc Dombre a coordonné l’action ABPS et a été présent les trois jours. Il fait parti du comité de préparation de cet événement, qui est organisé en partenariat avec le Conseil départemental de la Lozère et la Chambre des métiers et de l’Artisanat parmi de nombreux autres partenaires.

14 mai 2017 : Les 2èmes rencontres agricoles de Ganges (34)

ABPS à GangesA l’occasion des rencontres agricoles de Ganges, 3 membres ABPS (Sylvain Olivier, Clovis Gros et Hadrien Condamines) ont fait une démonstration en pierre sèche, en bâtissant une voûte.
La technique pierre sèche s’est bien insérée au programme de cette journée d’animation autour de l’agriculture, portée par l’association Transhumance et traditions en pays gangeois, et le public a pu découvrir et observer des bâtisseurs en train de travailler, prêts à répondre à toutes les questions sur la pierre sèche et sur l’association ABPS.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer