Réutilisation

Une des qualités du mode constructif de la pierre sèche est la possibilité de réutiliser dans une restauration de mur l’ensemble des matériaux de l’ouvrage existant. Tout peut être recyclé, selon la qualité de la pierre en question, soit en pierres à bâtir, soit en cailloutis pour le drain derrière le mur.

Cependant, suite à la gélivité et l’effritement naturel de certaines pierres, ou simplement la problématique des pierres qui ne se retrouvent plus sur le site suite à des roulements dans une pente ou des pillages, il en manque toujours. En général, on peut estimer la capacité de réutilisation de pierres du site dans un ouvrage à un tiers seulement.

Dans la charte de qualité ABPS, les membres de l’association s’engagent à :

  • Faire partager ses connaissances notamment pour valoriser les bâtis vernaculaires, respecter les types d’appareillages locaux, prendre en compte la réutilisation et le recyclage des matériaux trouvés sur place ou à proximité.