SONY DSC

Historique de l’association

Marc Dombre et jeunes bâtisseurs majorcains, 2000Dans les années 90, à travers le programme européen TERRISC (voir lien en bas de page), le Parc national des Cévennes (PNC) a travaillé avec le Centre national de recherche scientifique (CNRS) de Sophia Antipolis sur la reconnaissance de la pierre sèche comme vecteur de régulation de l’eau dans les sites de terrasses, avec le Portugal et l’Espagne. Le PNC a organisé le premier colloque national de la pierre sèche à Alès en 1997 pour traiter ce sujet et pour lancer une dynamique d’échange et de réflexion. Didier Lecuyer, chargé de mission au PNC, a identifié un certain nombre d’artisans travaillant encore ce mode constructif sur la zone parc, et a compris l’importance de les faire se rencontrer et de créer les conditions pour qu’ils travaillent ensemble afin de maintenir ce savoir-faire sur le territoire.

C’est donc suite à une dynamique de rencontres et d’échanges initiés par le Parc National des Cévennes en 2000 que l’association ABPS est née. En 2000, dans le cadre d’un programme européen, Didier Lecuyer a invité les artisans et d’autres partenaires potentiels à participer à un voyage d’étude à Majorque pour visiter une école de pierre sèche active à cette époque sur l’île. Ce voyage fut révélateur et fédérateur. A leur retour, les artisans cévenols, accompagnés par la Chambre de Métiers de la Lozère, le PNC et la Fédération Française du Bâtiment du Gard (FFB 30), ont travaillé entre 2000 et 2002 pour créer « La Charte de Qualité ABPS », texte fondateur et éthique sur lequel les statuts et les actions de l’association sont basés. Ces artisans, passionnés par la technique et leur métier, et conscients de leur âge (une moyenne d’âge de 55 ans à cette époque) se sont lancés le défi de créer une École professionnelle de la pierre sèche en Cévennes pour transmettre leur savoir-faire, stimuler le marché et créer un réseau de bâtisseurs professionnels.

A sa création en juin 2002, l’association comptait 13 professionnels du bâtiment de la Lozère et du Gard. C’était la seule association pour la pierre sèche en France constituée uniquement de professionnels du bâtiment, spécificité qui est encore le cas aujourd’hui. Tout de suite, avec l’aide de la FFB 30, ils ont encadré des formations d’initiation, de façon itinérante en Cévennes et ailleurs. En 2006, l’association ABPS a reçu l’habilitation de centre de formation professionnelle en son nom, et a commencé un travail sur la création des qualifications nationales et des parcours spécialisés et qualifiants.

En 2012 l’association a pris une envergure nationale, en réponse à la demande des stagiaires issus des formations professionnelles menées par l’association, qui se reconnaissaient dans son éthique professionnelle et qui souhaitaient rejoindre sa dynamique de réseau.

Sollicitée par les scientifiques pour participer à la création de la Fédération Française des Professionnels de la Pierre Sèche (FFPPS) fin 2011 en tant que membre fondateur, l’association ABPS s’est retirée 3 mois après. En effet, le Conseil d’Administration ABPS a considéré que la création extrêmement rapide de cette structure pour accueillir des fonds du Ministère du Développement Durable pour le développement de la filière pierre sèche, n’a pas permis de réaliser un travail de fond sur les compétences et les missions des différents partenaires. Des divergences importantes sont apparues rapidement, par exemple, concernant les notions de professionnalisme et d’expertise. ABPS s’est retirée pour permettre à chaque structure d’œuvrer sereinement de son côté pour le développement de la filière.

Aujourd’hui, ABPS regroupe 55 professionnel(le)s réparti(e)s sur 5 régions, 20 départements, et on compte également un membre en Espagne et un autre en Italie. La demande d’adhésion des professionnels  est continue. L’association ABPS travaille au niveau national et depuis sa création sur toutes les questions liées au développement du marché et de l’emploi concerné par la pierre sèche (formation et qualification, recherche scientifique, règlementation, assurance, approvisionnement, mise en réseau des professionnels…).

CV ABPS 2016

Ingénierie et calendrier des travaux N2 N3 2016

Espaces en terrasses et prévention de risques naturels en Cévennes, C. Martin

Enregistrer